Comme je vagabonde avec mon esprit et mes jambes, je m'éloigne de la ville. J'ai eu besoin, cet hiver, d'aller vers cette campagne que je préfère en cette saison. Elle nous offre ses lignes, découvre ses reliefs, l'humidité lui donne un autre éclat. C'est une ca(o)mpagne plus tendue : elle donne à voir et elle est moins rassurante.  La lumière rasante sculpte cette autre visgae de la campagne. Deux  nouveaux albums : Zones transitoires et Mes forêts.